Accueil du site > Accompagnement social vers l’emploi > Actions terminées (2009 à 2014) > L’Atelier Confection 2010 > L’Atelier d’Insertion 2008

L’Atelier d’Insertion 2008

Extrait Rapport d’activités 2008

par Béatrice BOUDIEB (7/11/2009)

Présentation de l’atelier d’insertion par Chantal : "L’atelier d’insertion fait partie intégrante du chantier d’insertion. Il en représente la moitié :11 femmes, aux parcours très différents (situation familiale, origines, éducation, expérience...) sont recrutées pour définir et travailler leur projet professionnel pendant une année. La 1ère étape consiste à les réunir dans le même lieu, qu ’elles aient ou pas d’expérience, afin d’apprendre ou perfectionner des techniques liées à la couture, la broderie et le tricot. Ces techniques sont avant tout pédagogiques du point de vue de l’encadrante technique, mais permettent aux dames de se découvrir au moins un domaine de compétence, voire d’excellence. La 2nd étape est consacrée à l’apprentissage de techniques et de savoir transposables mais aussi de se découvrir les unes et les autres. Très souvent au début, le silence est d’or, les têtes basses et les épaules rentrées. Pourtant il est émouvant de voir à quelle vitesse les liens se tissent peu à peu, au fil des jours, comme au fil de soie, de coton ou de crochet. Ces femmes qui ne se connaissent pas, et qui après quelques jours à travailler ensemble dans cet espace aussi réduit que l’atelier, apprennent rapidement à se connaître, à s’organiser, à communiquer et enfin vivre ensemble leurs projets. A partir du 4ème mois, c’est le temps de confirmer les projets professionnels. Même si chacune à un projet différent, un domaine d’activité différent, elles se sentent toutes concernées par le projet de chacune. Il n’est pas rare de les entendre échanger des informations lues, entendues ou vues, spécialement pour l’autre, sans aucun rapport avec leur propre projet. C’est le temps de la solidarité,de la vie en groupe, de la socialisation. Après la validation des projets professionnels, les idées d’Avenir ou d’à venir sont bien claires dans les esprits, quelques unes partiront en formation qualifiante, cédant la place à de nouvelles apprenties aux doigts de fée. Chacune réalisera son projet à son rythme et en fonction d’étapes individuelles pour aboutir au métier choisi . Les nouvelles arrivées sont immédiatement « prises en main » par le groupe. L’équipe change, l’état d’esprit reste le même. C’est le temps de l’amitié. Nous intégrons les nouvelles sans rompre le contact avec les « stagiaires ». C’est alors la tête haute que chacune trouve sa place au sein de l’atelier en prémices à une place au sein de la société et enfin dans le monde du travail ».


Dans cette rubrique